NON. Seules les agences d’intérim, les « associations intermédiaires » et les groupements d’employeurs sont autorisés à effectuer des mises à disposition de salariés. Il est vrai qu’il existe une « tolérance » de l’administration mais qui dit « tolérance » dit insécurité juridique. Il est donc fortement déconseillé de recourir à ce type d’arrangement. La meilleure solution qui s’offre aux associations est de recourir à un Groupement d’Employeur et notamment un Groupement d’Employeur dédié spécifiquement aux associations, comme le GEIA PO – Groupement d’Employeur Inter Associatif (07.51.62.81.74). Ce GE permet aux associations de bénéficier d’une mise à disposition, sur des temps limités, de personnes ayant les compétences nécessaires à l’action menée par l’association. L’avantage de ce dispositif, totalement sécurisé juridiquement, est, pour les associations, d’éviter d’être employeur tout en en ayant tous les avantages et, pour les salariés, de n’avoir qu’un seul employeur, le GE, tout en travaillant pour plusieurs associations.