Une association n’est pas obligée de prévoir le versement de cotisations, mais celles-ci deviennent obligatoires si elles sont prévues par les statuts ou le règlement intérieur. Son montant peut être fixé par les statuts, mais cette solution est vivement déconseillée : chaque variation du montant de la cotisation nécessite alors une modification des statuts ! Par contre les statuts peuvent prévoir l’instance qui aura le pouvoir de fixer la cotisation (assemblée générale, conseil d’administration, bureau …).

La cotisation est vivement conseillée si l’association souhaite solliciter des financements publics ou privés. Dans ce cas, les financeurs sollicités regardent souvent l’effort fait par les membres pour contribuer au financement de l’objet de l’association.