Votre association est employeur ? En tant que dirigeant, vous devez donc veiller à être très vigilants sur l’ensemble de vos obligations.

Sachez qu’à compter du 1er janvier 2016, le traitement de la paie et des données sociales afférentes va considérablement évolué. La Déclaration Sociale Nominative (DSN) va remplacer l’ensemble des déclarations actuelles effectuées par les associations employeurs.

Les contraintes liées à la DSN
Avec la DSN, la transmission des données devra s’effectuer mensuellement de façon dématérialisée juste après l’édition du bulletin de paie. Cette transmission sera adressée aux organismes de protection sociale de manière automatisée en un seul point depuis le logiciel de paie aux normes DSN et habilité à effectuer ces transferts.
Cela signifie que les dirigeants d’associations qui utilisent un logiciel de traitement de texte, un tableur ou même un logiciel de paie ancien, ne pourront plus y recourir car ils seront dans l’incapacité de générer et de transmettre les fameux fichiers à la norme exigée.

Quelle solution choisir * ?

– Acheter un logiciel de paie aux normes DSN : comptez entre 300 et 460 € TTC par an, plus le coût de formation et le temps à passer pour faire le travail et veiller à être toujours à jour sur les diverses évolutions, sans être certain de respecter l’ensemble de vos obligations
– Faire appel à un expert-comptable : comptez 30 € TTC par bulletin par salarié, soit 360 € TTC par salarié par an. Il faudra y ajouter toutes les factures qui viendront s’ajouter pour le traitement de chaque « évènement » (absence, maladie,…)
– Faire appel à un tiers de confiance du dispositif « Impact Emploi Association » : au CI&RA 66, comptez 12 € net par bulletin par salarié, soit 144 € net par salarié par an.

Il apparait clairement que le meilleur choix est l’offre « Impact Emploi Association ». En plus de son faible coût, cette solution s’impose car elle assure une sécurisation totale de l’association employeur par l’utilisation d’un logiciel fourni et mis à jour par l’URSSAF aux tiers de confiance, organismes ayant une connaissance approfondie du Droit du Travail et des Conventions Collectives des associations.

C’est le cas du CI&RA 66 qui est habilité « Impact Emploi Association » depuis sa création en 2003. C’est ainsi des centaines d’associations et de salariés qui bénéficient de ce service depuis des années avec beaucoup de satisfaction.
En vous adressant au CI&RA 66, vous vous garantissez un traitement totalement sécurisée de vos obligations d’employeur en bénéficiant du meilleur accompagnement qui soit, assuré par une équipe très expérimentée dans la gestion de l’emploi associatif.

* Dans les solutions envisageables, nous n’évoquons pas le Chèque Emploi Associatif car ce dispositif, bien qu’il soit proposé par l’URSSAF, ne sécurise en rien le traitement des obligations des employeurs associatif, notamment sur l’application du Droit du Travail et des Conventions Collectives.